Quelle est la quantité de stockage nécessaire à un disque dynamique pour la base de données de gestion de disques? Pourquoi libérer de l’espace de stockage pour la base de données du disque dynamique et comment procéder? Dans ce post, le logiciel MiniTool fournira une explication détaillée à ces questions et proposera des méthodes simples pour convertir un disque dynamique en disque de base.

À propos de la base de données à disque dynamique

Parfois, vous voudrez convertir votre disque en disque dynamique en raison de sa plus grande flexibilité et de ses options plus utiles que le disque de base. Il est vrai que parmi les professionnels, le disque dynamique est plus populaire que le disque de base.

Vous pouvez utiliser l'outil Gestion de disques pour convertir votre disque de base en disque dynamique sans perte de données. Il suffit de faire un clic droit sur le disque de base, de choisir Convertir en disque dynamique dans le menu déroulant et de suivre les instructions à l'écran pour compléter le processus.

Cependant, il est possible que vous ne puissiez pas activer la fonctionnalité Convertir en disque dynamique et que vous receviez un message d'erreur: L'espace disponible sur le(s) disque(s) n'est pas suffisant pour effectuer cette opération.

erreur de conversion en disque dynamique

Pourquoi cette erreur se produit-elle? Pourquoi faut-il suffisamment d'espace libre sur le disque pour effectuer cette opération?

En fait, chaque disque dynamique possède une base de données de gestion de disques destinée à suivre les informations relatives aux volumes dynamiques de l'ordinateur. Elle est essentielle pour un disque dynamique. S'il n'y a pas assez d'espace sur le disque de base pour la base de données, vous ne pourrez pas le convertir en disque dynamique.

Quelle est la quantité de stockage nécessaire sur un disque dynamique pour la base de données de gestion de disques?

La base de données occupe seulement 1 mégaoctet (Mo) sur le disque. Par ailleurs, l'emplacement de la base de données est déterminé par le style de partition (GPT ou MBR) du disque.

Sur un disque GPT, une partie de l'espace disque est réservée en tant que partition réservée Microsoft (MSR) pour fournir un espace de stockage de données alternatif. Et la base de données du disque dynamique est contenue dans la partition réservée. Alors que sur un disque mbr, la base de données est située dans une zone de 1 Mo à la fin du disque qui pourrait être occupée sur le disque de base.

Il est difficile pour les utilisateurs de vérifier la base de données dans la partition réservée. Mais si vous utilisez MBR, vous pouvez savoir s'il y a 1 Mo à la fin du disque. Continuez à lire pour obtenir la méthode.

Comment savoir si l'espace est suffisant pour la base de données à disque dynamique?

Lorsque vous souhaitez vérifier s'il y a suffisamment d'espace à la fin du disque pour une base de données à disque dynamique, la Gestion de disques peut constituer votre premier choix. Cependant, cet outil intégré ne peut que vous indiquer l'espace non alloué, mais ne fournit aucune information sur son emplacement.

Par exemple, l'image suivante montre les propriétés de mon disque de base. Sous l'onglet Volumes, vous verrez que le disque dispose de 1 Mo d'espace non alloué, ce qui aurait dû répondre aux conditions de la base de données du disque dynamique. Cependant, j'obtiens la même erreur lorsque je le convertis en disque dynamique, ce qui indique que cet espace de 1 Mo ne se trouve pas à la fin du disque.

vérifier l'espace non alloué dans la gestion des disques

Par conséquent, vous devrez probablement utiliser un programme professionnel tiers pour vérifier le stockage requis et son emplacement. MiniTool Partition Wizard vous est recommandé ici. Cliquez simplement sur le bouton suivant pour le télécharger et l'installer sur votre ordinateur.

Téléchargement gratuit

Étape 1: Après avoir lancé l'application, faites un clic droit sur votre disque de base et choisissez Propriétés pour obtenir la fenêtre suivante. Ici, vous devez prendre note de deux éléments et de leurs valeurs: Octets par secteur et Secteurs physiques.

propriétés du disque

Étape 2: Ensuite, revenez à l'interface principale, faites un clic droit sur la dernière partition du disque et choisissez Propriétés pour obtenir des informations détaillées sur la partition. Passez à l'onglet Informations sur la partition, et vous verrez le Dernier secteur physique de la partition.

Si la valeur de cet élément est inférieure à celle des Secteurs physiques mentionnés ci-dessus, cela signifie qu'il existe un espace non alloué à la fin du disque. Et la différence entre les deux est le nombre de secteurs de l'espace non alloué.

propriétés de partition

Étape 3: Vous devez maintenant déterminer la taille de l'espace non alloué. Il suffit de multiplier le nombre de secteurs physiques non alloués par la valeur de Octets par secteur. Le résultat de cette multiplication est la taille de l'espace non alloué à la fin du disque. N'oubliez pas de convertir les octets en mégaoctets.

S'il y a 1 Mo ou plus, vous devriez pouvoir convertir votre disque de base en dynamique sans problème. Mais s'il n'y a pas assez d'espace pour la base de données du disque dynamique, il vous faudra prendre des mesures pour lui libérer de l’espace de stockage.

Quelle est la quantité de stockage nécessaire à un disque dynamique pour la base de données de gestion de disques? Voici ce que vous devez savoir. Cliquer pour tweeter

Comment libérer de l'espace de stockage pour la base de données de gestion de disques dynamiques

Après avoir pris connaissance de l'erreur qui peut se produire lorsque vous convertissez un disque de base en disque dynamique et de la raison de cette erreur, il est temps de trouver une méthode pour la corriger. En fait, pour s'assurer qu'il y a suffisamment de stockage pour la base de données du disque dynamique, il suffit de réduire la dernière partition du disque.

Pour ce faire, trois méthodes vous sont présentées ici. Choisissez celle que vous préférez pour réduire la taille de la partition.

Remarque: La réduction d'une partition, en particulier d'une partition raw (sans système de fichiers) qui contient des données, est risquée puisque cela peut détruire les données existantes. Ainsi, il est préférable de sauvegarder la partition à l'avance.

Méthode 1: Utiliser la Gestion de disques

Si vous voulez gérer vos partitions ou vos disques, la Gestion de disques est toujours un bon choix pour vous. Pour réduire une partition dans la Gestion de disques, suivez les étapes ci-dessous.

Remarque: dans la Gestion de disques, vous pouvez uniquement réduire les partitions n'ayant pas de système de fichiers ou utilisant le système de fichiers NTFS. Pour obtenir plus d'informations sur le système de fichiers, consultez ce post. Par ailleurs, avec cet outil, vous ne pouvez pas réduire une partition au-delà du point où se trouvent des fichiers inamovibles.

Étape 1: Faites un clic droit sur le bouton Démarrer et choisissez Gestion de disques pour l'ouvrir.

Étape 2: Faites un clic droit sur la dernière partition du disque à convertir en dynamique et sélectionnez Réduire un volume.

Étape 3: Lorsque vous obtenez la fenêtre suivante, tapez la quantité d'espace que vous souhaitez réduire en Mo dans la zone modifiable. Bien entendu, assurez-vous qu'il reste au moins 1 Mo après la réduction.

réduire la partition dans la gestion des disques

Étape 4: Ensuite, cliquez sur le bouton Réduire pour confirmer l'opération.

Après cela, vous pourrez essayer de convertir le disque en dynamique à l'aide de cet outil et cette erreur ne se reproduira plus.

Méthode 2. Utiliser l’Invite de commandes

Vous pouvez également réduire la partition dans l'Invite de commandes à l'aide de quelques commandes. Mais vous devez savoir que cet utilitaire ne prend en charge que les systèmes de fichiers NTFS. Voici comment procéder.

Étape 1: Appuyez sur Windows + R pour ouvrir la fenêtre Exécuter.

Étape 2: Tapez cmd dans la case vide et cliquez sur OK pour ouvrir l'Invite de commandes.

Étape 3: Saisissez la commande diskpart et appuyez sur Enter pour ouvrir la fenêtre diskpart.exe.

Étape 4: Dans la nouvelle fenêtre, entrez la commande suivante et n'oubliez pas d'appuyer sur Enter après chaque commande.

  • List disk
  • Select disk <number>
  • List partition
  • Select partition <number>
  • Shrink desired = # (# se réfère à la quantité d'espace en Mo que vous voulez réduire)

réduire la partition dans l'invite de commande

Maintenant, la partition a été réduite avec succès. En ce qui concerne la conversion en disque dynamique, vous pouvez également le faire dans cette fenêtre. Il vous suffit d'exécuter les commandes suivantes:

  • Select disk <number>
  • Convert dynamic

Méthode 3: Utiliser MiniTool Partition Wizard

Comme vous pouvez le constater, les outils intégrés à votre ordinateur présentés ci-dessus ne peuvent vous aider à réduire la partition avec un système de fichiers spécifique. Ainsi, si vous voulez effectuer l'opération pour la partition avec d'autres systèmes de fichiers tels que FAT32, vous devez demander l'aide d'un programme tiers.

Vous pouvez continuer à utiliser MiniTool Partition Wizard pour le faire. Il suffit de se référer au tutoriel suivant:

Étape 1: Lancez MiniTool Partition Wizard pour obtenir son interface principale.

Étape 2: Sélectionnez la partition à réduire et choisissez Déplacer/Redimensionner une partition dans la barre d'outils de gauche.

Étape 3: Dans la fenêtre qui s'affiche, faites glisser le triangle de droite vers la gauche pour laisser suffisamment d'espace pour la base de données du disque dynamique à la fin du disque. Ensuite, cliquez sur le bouton OK pour revenir à l'interface principale.

réduire la partition à l'aide de MiniTool Partition Wizard

Étape 4: Cliquez sur le bouton Appliquer pour confirmer l'opération.

Voici trois méthodes de réduction de la taille des partitions pour résoudre l'erreur "pas assez d'espace disponible" lorsque vous convertissez un disque de base en disque dynamique. Nous espérons qu'elles vous aideront. Cliquer pour tweeter

Différences entre disque de base et disque dynamique

Les disques de base et dynamiques sont deux formes de gestion de volumes.

Le disque de base est le type de stockage le plus communément utilisé dans le système d'exploitation Windows et il utilise une table de partition pour suivre toutes les partitions. Il prend en charge la création de deux types de partitions, à savoir les partitions primaires et les lecteurs logiques, pour gérer l'espace contigu non alloué sur le même disque MBR.

Le disque dynamique offre plus de flexibilité que le disque de base, car il utilise un gestionnaire de disque logique (LDM) ou un service de disque virtuel (VDS) masqué pour suivre les informations relatives aux volumes dynamiques. Il permet aux volumes d'avoir des extensions non contiguës sur un ou plusieurs disques dynamiques, et prend en charge la création de volumes avec une tolérance aux défaillances comme les volumes en miroir.

Vous voulez en savoir plus sur le disque de base et le disque dynamique? Cliquez ici pour voir la comparaison entre les deux.

Comment convertir un disque dynamique en disque de base

Pour des raisons personnelles, il se peut que vous souhaitiez convertir un disque dynamique en disque de base, ce qui est plus compliqué que la conversion en disque dynamique.

Vous pouvez utiliser l'outil Gestion de disques et l'Invite de commandes pour y parvenir, mais vous devez supprimer tous les volumes du disque dynamique. Donc, si vous voulez compléter la conversion sans perte de données, l'utilisation d'un programme tiers professionnel s’impose.

MiniTool Partition Wizard offre également cette fonctionnalité et vous pouvez l'essayer. Par ailleurs, comme il s'agit d'une fonctionnalité payante, vous devez acheter la licence pour l'activer.

Téléchargement gratuit

Après avoir accédé à l'interface principale, faites un clic droit sur le disque cible et choisissez Convertir un disque dynamique en disque de base ou sélectionnez la fonctionnalité dans le volet de gauche. Ensuite, cliquez sur Appliquer pour exécuter l'opération.

Remarque: cette fonctionnalité est uniquement valable pour les disques dynamiques ne contenant que des volumes simples ou en miroir. Pour obtenir des méthodes plus efficaces, consultez ce post: Voici 3 méthodes pour convertir un disque dynamique en disque de base.

convertir un disque dynamique en disque de base

Conclusion

Ce post a présenté la base de données de gestion des disques dynamiques, ainsi que les méthodes permettant de résoudre le problème de l'espace insuffisant disponible pour la conversion en disque dynamique. Nous espérons que vous pourrez tirer profit de cet article.

Si vous avez des questions sur ce post ou sur l'utilisation de MiniTool Partition Wizard, veuillez laisser un message dans la section des commentaires ci-dessous. Vous pouvez également nous contacter via [email protected].

FAQ - Combien de stockage pour une base de données sur disque dynamique?

Combien de volumes un disque dynamique peut-il prendre en charge?
En général, il est recommandé de créer 32 volumes dynamiques ou moins sur votre système. Mais en réalité, vous pouvez créer jusqu'à 2000 volumes dynamiques sur un système, que vos disques dynamiques soient de type MBR ou GPT.
Que se passe-t-il lorsque vous convertissez en disque dynamique?
Vous pouvez facilement convertir votre disque de base en disque dynamique. Cependant, une fois cela fait, il est impossible de le reconvertir en disque de base avec l'outil intégré de Windows, à moins d'effacer tous les volumes dynamiques existants.
Le disque dynamique est-il meilleur que le disque de base?
Le disque dynamique possède de nombreuses fonctionnalités absentes du disque de base. Il vous permet de créer des volumes contenant des étendues non contiguës sur un ou plusieurs disques, ce qui lui confère une plus grande flexibilité que le disque de base. Par ailleurs, il enregistre une copie de la base de données qui peut servir à réparer la base de données endommagée, ce que l'on appelle la tolérance aux défaillances.
Le disque dynamique est-il meilleur que le disque de base?

Le disque dynamique possède de nombreuses fonctionnalités absentes du disque de base. Il vous permet de créer des volumes contenant des étendues non contiguës sur un ou plusieurs disques, ce qui lui confère une plus grande flexibilité que le disque de base. Par ailleurs, il enregistre une copie de la base de données qui peut servir à réparer la base de données endommagée, ce que l'on appelle la tolérance aux défaillances.

Mais il comporte aussi des inconvénients. Par exemple, il n'est pas pris en charge par les ordinateurs portables ou les ordinateurs basés sur l'édition familiale de Windows XP.

  • Linkedin
  • Reddit